Contactez-nous

Caritas - Jeunes & Familles a.s.b.l.
9, rue des Artisans
L-3712 Rumelange
T : (+352) 26 56 53 22 / 21
E-mail : 

Historique

A propos de nous  |  Historique

Historique de Caritas Jeunes et Familles a.s.b.l.

Caritas Jeunes et Familles a.s.b.l. (CJF) a été créée en 1987 dans le cadre de la réorganisaton de la Fédération Caritas.

La jeune asbl reprend alors l’organisation des colonies de vacances et la gestion des maisons de vacances de la Caritas à Wahlhausen, Buschdorf et à Lenzerheide en Suisse. CJF est gouvernée par un conseil d’administration composé de bénévoles. Le premier président était feu le Chanoine Dr Paul Klein, suivi de Monsieur Erny Gillen, puis Monsieur Pierre Jaeger et depuis 1999, Monsieur Marc Hengen.

Aux activités initiales se rajoutent rapidement le Foyer de Jour « Am Rousegäertchen » ainsi que le Foyer de Jour « Am Buggi » disposant ensembles de 135 places à ce jour et l’Institut Saint-Joseph à Rumelange avec des groupes de vie, le FADEP (Foyer d’Accueil et de Dépannage) et le Foyer Thérèse (ancien groupe de vie Esperanza). Au fil des années, d’autres foyers de jour ont ouvert leurs portes à travers le pays auxquels se sont également rajoutés deux maisons des jeunes à Luxembourg et à Walferdange. CJF a activement participé au développement et à la mise en place du concept des maisons relais et est aujourd’hui gestionnaire de 8 maisons relais, de 8 crèches ainsi que d’une « Bëschcrèche » à Betzdorf. En 2017, CJF a repris la gestion de la nouvelle crèche « An der Bamschoul » à Heisdorf ainsi que de la crèche « Kannerhaus Stesel », située en plein coeur de la localité de Steinsel et gérée par l’asbl « Kannerhaus Stesel ». Notons encore que l’accueil de jour a vu en 2017 également l’extension de plusieurs structures existantes.

Au-delà de ses structures d’accueil et d’éducation, CJF dispose aujourd’hui de 53 places pour enfants et jeunes dans le cadre de l’accueil de jour et de nuit, 2 services d’interventions ambulatoires en milieu familial et en milieu ouvert ainsi qu’un service de consultation psychologique. Cette offre est complétée depuis 1992 par le service « Kanner-Jugendtelefon », service national de consultation téléphonique pour les enfants et parents et depuis 2012 par le service « Dys-positiv », unique service spécialisé au Grand-Duché permettant la prise en charge complète d’enfants atteints de troubles d’apprentissage. Au vu de la demande grandissante et afin de garantir une meilleure proximité aux clients de ce service, CJF a ouvert un deuxième local en 2017 à Luxembourg dans le quartier de la gare.

Atravers son service « Young Caritas », CJF offre des colonies de vacances au Grand-Duché comme à l’étranger, des formations pour brevet d’animateur, des formations ludiques « mobiles » (Spillmobil) ainsi que des formations spécifiques aux personnes désireuses de s’engager bénévolement. CJF a également reconnu l’importance du travail social dans les quartiers et offre, en étroite collaboration avec sa maison relais « Atelier Zeralda », des services spécifiques dans les rues des faubourgs de Luxembourg, dont notamment le « Streetwork ». Depuis l’arrivée au Luxembourg des demandeurs de protection internationale (DPI), CJF gère 2 foyers spécifiques dans le cadre de la prise en charge des enfants et des jeunes DPI.

Mentionnons encore que depuis 20 ans, CJF est le gestionnaire de la garderie dans les halles d’exposition au Kirchberg lors des foires internationales d’automne et de printemps. Depuis 2017, cette garderie porte officiellement le nom de « Happyland by Caritas ».

Parmi bon nombre d’évènements exceptionnels pour lesquels CJF a été sollicité, de par son expérience reconnue dans la prise en charge d’enfants, CJF a été choisi comme partenaire des CFL pour l’organisation de la prise en charge des enfants lors de l’inauguration du site gigantesque et impressionnant « Multimodal » (« Kontainerpark ») à Bettembourg en été 2017.

2017 a également été l’année des 30 ans de création de l’a.s.b.l. L’évènement a été marqué par une séance académique animée par des spectacles présentés par les enfants et adolescents de la maison des jeunes « Woodstock », de la maison relais Walferdange et de l’Institut Saint-Joseph.

Fin 2017, CJF emploie environ 440 personnes. Ses activités sont largement régies par des conventions avec l’Etat luxembourgeois et plusieurs communes.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus